dimanche 28 février 2016

Tête de noeud


Mi-août j'ai franchis un cap que je voulais faire depuis quelques temps sans pour autant oser le faire jusqu'ici. Un dimanche après-midi, j'ai coupé mes dreads, certains diront que ce n'était que de simple cheveux emmêler, mais personnellement c'est comme mettre séparée d'une partie de moi. Elle m'ont accompagné pendant 8 ans. A l'âge de 16 ans quand je les ai faites, je voyais ceux en porter comme des gens bon, solidaire, simple, rien de tout ces clichés que l'on peut avoir sur les dreadeux, je ne me suis jamais, Ô grand jamais considéré comme une rasta, je n'ai jamais (rien) fumé de ma vie. 
En les coupant j'ai eu peur de perdre ce quelque chose qui permet de nous distinguer des autres, ce petit truc qui fait que l'on nous reconnais, comme la petite sirène et ses cheveux rouge, marge Simpson et sa choucroute bleue ou allons jusqu'au bout Bob Marley et ses locks, moi j'étais la fille au gros chignon et aux gros cheveux. Tout mes amis m'ont connus avec, ça fait (faisait) partie de moi. Pendant ces 8 années, personnellement je n'ai jamais eu de soucis, je dois avoir le minois beaucoup trop innocent pour ne serais qu'intéresser la police, pas un contrôle, j'ai jamais eu de propos déplacer part d'autres personnes. Des gens curieux oui, sur la façon dont c'est fait,  les petits loups qui demande "pourquoi tu as des drôle de cheveux ?" ( ou pourquoi j'ai une crotte sur la tête aussi...) si c'est mes vrais cheveux, la seule chose c'est les relous qui ce permettent d'y toucher sans rien demander comme si tu n'avais rien dire mais c'est rester quand même rares. Biensûr il y auras toujours les préjugés de personnes avec dreads = "personnes crades qui foutent rien de leur journée" faut dire que certain ce font porte paroles de ces préjugés mais dans la plupart des cas nous sommes des gens tout à fait propre comme vous et oui les dreads ça ce lavent!


Alors pourquoi les avoir coupé ? J'avais envie de changement, 8 ans avec la même tête, au bout d'un moment on a envie d'autre choses. Il y a encore deux ans, je pensais mourir avec, puis aller jusqu'au dix ans et puis le déclic. Je me souviendrais toujours d'Arthur au Feel-on revenus sans dreads en me disant "au bout de 7 ans tu verras" il n'avait pas tort. En 8 ans, elles ont atteint la longueur dont je rêver: les avoir en dessous des fesses, mais elles étaient rarement détachées parfois en tresse mais tellement rigide que ce n'était pas très agréable, la seule option restait le chignon. La seconde raisons, plus d'un mètre de dreads entortillées sur le haut du crâne, ça pése lourd et je ne vous parle même pas de leur poids fraichement lavées. Je commençais à vraiment avoir mal au cou, parfois à la tête à cause des cheveux qui tirait.

Le grand jour, c'est donc munis de peignes pour chat/chien, d'après shampoing, de ciseaux et surtout de supers copines, que le démêlage party à eu lieu! Au bout de 6 heures Bim plus un cheveux sur la cailloux...nan ça c'est la sensation mais les cheveux lisse, léger et tout de même long (juste en dessous des épaules) et un mini bébé chignon !

Un peu plus de 6 mois plus tard, je ne regrette absolument pas mon choix. Il a fallut quelques jours pour m'habituer à ma nouvelle tête, ce qui n'a pas été le cas pour le bonheur retrouvé, de pouvoir reprendre soins de mes cheveux, de pouvoir y repasser mes doigts.
Même si à part ma coupe de cheveux rien à changer, j'ai l'impression de faire un peu plus adulte et responsable et travaillant en milieu scolaire je suis prise un peu plus au sérieux. 
J'admire ceux qui garde leurs dreads toute leur vie, les miennes sont sagement rangés dans une boite, j'aurai tout de même du mal à m'en séparer définitivement.





L'une des choses qui me motivait à les couper, c'est qu'enfin je pourrais ressentir le vent dans mes cheveux, pouvoir les laver sans me dire qu'il me faudra plus une nuit+ une journée pour qu'ils sèchent et de POUVOIR METTRE UN CHAPEAU. Je ne sais pas encore quel modèle prendre, celui qui me correspondra le mieux, sincèrement je n'y connais rien au chapeau. Je trouve qu'un chapeau apporte tout suite quelques chose à la personne qui le porte, ce seras pour compensé l'absence de gros chignon, parce que pour le moment j'ai l'impression d'avoir la tête nue.





2 commentaires:

  1. Ta coupe à l'air top! Ça doit te faire tout drôle ce changement (surtout au bout de 8 ans)!
    J'aime les dreads, je trouve que les gens qui en portent ont l'air "cool", ça apporte tout de suite un petit truc en plus au look/style.
    Il y a quelques mois, j'ai accueilli une stagiaire qui m'avait raconté plus ou moins la même chose au sujet de ses dreads qu'elle avait fini par couper avant de commencer à travailler. Dommage que les gens n'ai pas une très bonne image de ces coiffures (c'est un peu comme les tatouages...............peut être que dans 10 ans ce sera plus simple?!!).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un carré tout bête que j'ai fait. Sincèrement, je pensais vraiment avoir un choc et puis non, je pense que je mettais tellement préparée à l'idée de les couper que ça ne m'a fait aussi bizarre que je le pensais.
      Personnellement, je n'ai jamais eu de difficulté pout le boulot, mais c'est vrai qu'il y a encore du chemin à faire pour changer les mentalités.

      Supprimer