jeudi 13 novembre 2014

Yodelice

12 Novembre 2014 // Aeronef // Lille

Il y a quasi un mois jour pour jour, j'ai emmené ma maman pour son cadeau de noël. Cela faisait un peu moins d'un an que je n'avais pas mis les pieds à l'aéronef.
jain
La première partie était une jeune fille, de son nom de scène Jain.( qui est peut être aussi son vrai nom...) J'ai accroché par moment et d'autre non, des fois j'aimais la musique mais je trouvais que la voix ne suivait pas forcement. Dommage pour une fois ce ne seras pas une grande découverte pour moi, même si j'ai appréciée une ou deux chansons. 

yodelice

Yodelice, c'est le coup coeur live de la madre. La première fois c'était il y a 3 et demi, arriver à la bourre on pensait être loin et de plus le concert était dans une salle normalement dédié au théâtre (Sébastopol//Lille) on c'est dit qu'un concert assis c'était pas top. C'était en fait tout le contraire, on a trouver deux places dans les premiers rang, je me suis même retrouver au pieds de la scène à la fin. Maxim Nucci à le regard qui pétillent, on lit dans ses yeux qu'il est, mais VRAIMENT heureux d'être là, il a une intensité quand il regarde le public ou plutôt les gens un par un. 
Pour ce concert pas de costume à plume comme le premier mais toujours un chapeau sur la tête. Pendant "Talk to me" (la musique "des petit mouchoirs"), assurément la chanson live la plus écouté "religieusement" à laquelle j'ai pu assister. Pas un bruit dans la salle,  seule la voix de Maxim Nucci et sa guitare raisonne dans l'enceinte de l'aréronef. Et là, le relou fois 10 000 qui lance une phrase à la con, maxim arrête déconcentré, le fait monter sur scène (le gars à mit dix ans à ce décidé et croyais moi qu'il y en avait des volontaire pour prendre sa place), je pense que l'on a tous cru que ça allait mal finir mais finalement il nous à bien fait rire ce relou:
Maxim: "Maintenant que tu es là, dit ce que tu as à dire ?"
Le gars: " C'est parce que j'aime bien tes chansons"
Maxim: " Bah pourquoi tu n'écoute pas alors"
Maxim nous à avoué qu'il pensait que ça allait mal ce finir mais qu'il lui trouver le regard sympathique . Conclusion fait ton relou et tu auras ton câlin et ton bisous de Maxim Nucci et en prime "Talk to me" deux fois.
Pour revenir au concert, il était beaucooooup plus électrique que la tournée précédente, même dans la scénographie on a eu droit  à un "plafond" de laser sur un air de Daft Punk, des solos comme je les aime, des "Shugaway BAM", "Free" à la sauce 50's. 
Le dernier album n'est pas mon préféré mais s'il y a une chanson qui a faillis me faire verser ma petite larme c'est "Familiar fire" pour clôturer cette belle soirée et je pense que durant tout le concert la petite touche de magie supplémentaire était que ce concert était l'avant dernier de la tournée alors les gaillards donner d'avantages et c'était vraiment chouette !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire