jeudi 31 janvier 2013

Angus Stone

30 Janvier 2013 // Grand Mix // Tourcoing

 Il y a un peu moins de 2 semaines après avoir retrouver ma jolie Guimauve et manger un petit bout, nous voilà au Grand mix, au chaud, bière à la main pour patienter encore quelque minutes.

Dans la pénombre rentre un homme chapeau sur la tête, le New Yorkais Tom Freund un drôle de bonhomme, nous racontes anecdote, bloque un peu pour dire " Tourcoing" ( ville ou ce passé le concert), nous demander des traduction. Il nous a bien faite rire, une bonne première partie en somme. 


Le groupe entre en scène et nous propose un petit jeu "Où es Angus" parce que des chevelus barbue à chapeau c'est bien jolis mais il se ressemble un peu tous. Après l'avoir trouver, les premières notes se font entendre et c'est partie pour 1h30 de voyage toute en douceur. Au bout de 3 morceaux un "Aaaah" générale, quand Angus nous adresse enfin un "Bonsoir, comme ça va?" du voix tout timide et lui aussi à eu un peu de mal avec " Tourcoing" mais il était tellement chou. J'avoue que j'ai eu un peu peur parce que pour qu'un concert soit réussis à merveilles bien sur que la musique compte beaucoup mais c'est tellement mieux quand l'artiste communique avec son public. Et à mon souvenir lorsque je l'avais vue avec sa soeur Julia ( Angus & Julia Stone) c'est elle qui avait pris la parole quasi tout le temps. Des chansons sur un chien, sur la lune, une nouvelle chanson toute fraîche écrite la veille. Voici le temps du rappel, juste avant le quitter la scène le batteur lance ses baguettes. Ma guimauve me voit disparaître quelque seconde avant de me revoir immergé à nouveaux de la foule avec le césame en main. Après avoir les mains rouge et brûlante pour cause d'applaudissement intensif les revoilà, "Big jet plane", "Yellow Brick Road" ( comme un petit retour en arrière au 2 décembre 2010), des solos de fous comme ça faisait longtemps que je n'en avait pas vue. C'est la véritable fin, les chevelus sorte de la lumière, celles de la salle se rallume et tout le monde vers la sortie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire