lundi 2 juillet 2012

Main Square // 2012

01 Juillet 2012 // Citadelle // Arras

Comment bien commencé de moi de Juillet . apprendre sur la route que Gym Heroes ne seront pas là. du soleil beaucoup de soleil . le chanteur de All Americain projet chelou . Wiz Khalifa . BRANDON BOYD . la douce musique de Ben howard . Puta madre . Blink 182 et le solo de malade de TRAVIS BARKER . trouver plein de jetons par terre et offrir des bières et faire un troc de gobelets!♥. cette fichue idée de faire passé plusieurs groupes en même temps...


Que dire que dire de ce groupe au chanteur aux allures de Jack Sparrow sans ça manière de bouger, il est fou même un peu trop. En tout cas il nous as bien faire marré et puis la sortis de scène on en parle même pas, ce ces groupes qui oublie un peu qui sont là grâce à nous et ce casse comme si ça les faisait un peu chié d'être mais bon, j'étais de loin venue pour eux alors aucune déception.

Rien qu' à la vue du nom du rappeur Pittsburgh qui s'élève sur scène, l'ambiance monté d'un cran. En pleine aprés midi, sous un grand soleil le Ricain rentre sur scène et c'est partie pour un Show americain. Les bonne bass, le flow... et pourtant le monsieur à l'air simple. "Young, Wild free", " Roll Up", " Black and Yellow", " Work Hard, Play Har" tout s'enchaîne et passe à une allure folle.
Si j'y suis aller pour un groupe c'est bien Eux. Ceux que j'écoute il y a quelques année en boucle. A la vue de de leur place dans la programmation du Main Square je n'ai pas hésité un seul instant. Les revoir repassé dans le coin aller reproduire sûrement jamais, j'étais tellement impatiente. On s'approche avec les loulous et puis c'est le moment, ils sont là, j'en crois pas mes yeux INCIBUS à quelque mètres de nous. Brandon Boyd, ses cheveux long et ça petite moustache  Gavin Koppell et ses dreads qui me font rêver quand le monsieur ce met à sauter partout ; échangé un regard de vieilles groopie avec mel et Mamouch quand le moustachue fait tomber le T-Shirt . rester des secondes sur un certains tatouage et penser à Lui . La joie à l'écoute des vieilles chansons . Se pincer et se dire pour les dixième fois, oui c'est bien eux !!! " 

Alors lui je ne voulais surtout pas le raté tout comme Noah and the Whales ( qui eux malheureusement je n'ai pas eu le temps d'aller voir). Après Incubus j'ai directement rejoins la Greenroom pour nourrir mes tympans de ses douces mélodie. Un peu triste d'avoir raté le début, mais l'importance était de le voir.
Toute la journée un bon nombres de personnes avec un T-Shirt a leur effigies. Des bon gros fans, venue d'une peu partout, donc j'ai trouver beaucoup d'étranger! Je ne suis pas de celle qui ont était bercé par ce genre de groupe, mais j'ai conscience du groupe mythique qu'il peut représentait pour toute une génération. Il y a eu un peu du foutage de gueule jouer 1h00 quand tu doit jouer 1h30, ça ce fait pas trop surtout quand c'est la grosse grosse tête d'affiche, heureusement que le solo de dingue de Travis Barker à pimenter tout ça.



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire