samedi 4 février 2012

Titan Parano// Delbi


03 Février 2012 // La péniche // Lille 

Les premiers flocons et grosse pagailles à Lille . une péniche . Deule glacée et neige à perte de vue .Man' . des tampons et verre de pirates .

Quelque chansons seul avec sa guitare et son Ukulele. Bien trop court ce petit moment en solo.


Merveilleuse découverte. Moi qui pensée que c'était un peu le concert de Delbi et eux en première partie, ce concert c'est passé tout autrement.  Des chemises à carreaux, des lumières tamisé qui ce reflètent sur la glace et la neige à travers les hublot de la péniche. Dés les premières notes je fut transporté, je ne pensée à rien, j'étais comme imprégnée par la musique. Des sons chamanique, des chants venue des indiens, un jeu de guimbardesdes sons de grosses caisse, la voix de Delbi qui ce mêle aux leurs. Je pense que c'est le concert qui m'a le plus déconnecté, plus rien n'exister, ma tête était vite, j'étais légère mais le retour à la réalité fut terrible, une petite bousculade et vous perdez vos repères, c'est une sensation assez désagréable. Je pense que mon regard noir que je ne peux qu'avoir pendant un concert en vers quelqu'un qui me gâche mon plaisir musical, lui a fait regretter de m'avoir dérangé. La femme à mes côté était un peu dans le même état que moi. Lors d'une certaines chanson d'avantage chargée en émotions, j'ai vue les larmes coulées sur ses joue, j'ai trouver ça tellement beau. Certain on du mal à comprendre que l'on peut être dans une musique à tel point, moi c'est là que  je vois la magie de la musique, quand on est dans sa bulle et qu'on laisse sortir nos émotions. En tout cas si vous aimez les ambiance à la cowboy, au coin du feu dans la forêt canadienne aller écouter, vous ne serez pas dessus...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire